La Chronique de Mr Blue : Pour la critique d'un nouvel artiste, l'idéal est de faire abstraction de ce qui est dit, écrit sur ce dernier. S'enfermer dans sa bulle, lancer la playlist et se laisser imprégner par l'ensemble. Sur ma première écoute de Maïa Vidal (ou your kid sister pour les initiés), il faisait nuit et la pièce était sombre. Sur ma première écoute, la lumière jaillit. Une voix d'ange, une voix venue d'ailleurs surgit de mes enceintes. Une voix douce et puissante à la fois qui m'a recouvert d'un doux manteau. Ma bulle est devenue coton, un sourire m'est apparu, le mien. Je regarde la biographie et là une évidence s'impose à mes esprit. Comme le comique est souvent le meilleur interprète pour jouer des drames, le punk déjanté est sûrement l'un des meilleurs interprètes folk qui puissent exister comme si leurs fêlures, rêves et pensées surgissent par ce biais. De par son passé (ex-membre du groupe punk-rock Kiev), le disque de Maïa, « God is my bike », étonne. Adieu guitares et batterie, bonjour violon, accordéon et xylophone. L'atmosphère est onirique, comme sur l'un des deux titres en français, « Je suis tranquille » faisant penser aux elfes de Sigur ros et s'opposant au « Tango de la femme abandonnée », chanson beaucoup plus sombre dont l'effet est renforcé par la légèreté de la voix et de la rythmique rappelant la grande Barbara. L'atmosphère est lyrique et vocale comme sur « Follow me » qui rappelle la chanteuse Camille ou Emilie Simon. L'atmosphère est feutrée et nostalgique, à l'instar de Yann Tiersen (La Jaula Dorada) ou la mécanique du coeur de Mathias Malzieu (The Waltz of the Tick Tock of time). Les notes d'accordéon et de xylophone de Maïa nous invite dans le monde des rêves, des souvenirs, tristes ou joyeux et nous convie à valser avec elle et ses mots, merveilleux, qui touchent, envolent et apaisent à la fois (I'll say all night, Poetry). Au fait, ami(e)s lecteurs, ma première écoute fut sur une reprise de Monsieur Brassens, « Je me suis fait tout petit ». Et bien moi, moi, je me suis fait tout petit devant ce petit bout de femme

  • MARDI 10 NOVEMBRE /// THE ANGELCY + MALHABILE /// AKWABA
  • Faada Freddy – Crest Jazz Vocal 2015
  • Le Cabaret Vert selon....
  • Le Bouche à Oreille #16 - Set&Match
  • Concert de The Soft Moon à l'I-Boat
  • Le Bouche à Oreille #15 - Gontard

ENVOYEZ NOUS VOS PROJETS Á :
Un Disque Un Jour
350 Chemin du Pérussier
84170 Monteux

On est qui et on fait quoi ? Un Disque Un Jour est un rendez-vous pris quotidiennement avec tous les curieux de la musique et dont le but est de faire découvrir ou redécouvrir des disques dans tous les styles et qui valent le coup d'être écoutés. L'équipe est composée actuellement de 10 personnes + quelques électrons libres et nos critères de choix sont totalement subjectifs, basés sur des goûts personnels et ne souffrent d'aucune contrainte. Pour nous suivre rendez-vous également sur facebook et twitter.

Pour nous contacter :
Programmation, chronique d'album, presse, pro & publicité : hello@undisqueunjour.com

Partenaires :