Alive in us

Darkness Falls

Pays : Danemark
Date de sortie : 2011
Label : Fake Diamond & Hfn
Site du groupe : www.myspace.com/darknessfallsmusic

NoisyPopDark

Ecouter sur  | + d'infos sur  | Achetez sur

La Chronique de Mr Blue : Une BOF. Qui ne rêverait pas de concevoir une Bande Original de Film ? Encore plus une de Monsieur Tarantino. La question légitime que vous pourriez vous poser est de quel film nous allons chroniquer la musique ? La réponse est d'aucun ! Mais le premier album de Darkness falls, « Alive in us », pourrait être la musique d'un scénar' du génialement barré réalisateur de Kill Bill ou d'Une nuit en enfer. Cette référence n'est d'ailleurs pas innocente. Tout comme le film se construit sur une schizophrénie des genres, entre le néo-western et le film de zombie, l'album des deux danoises Josephine Philip (voix & orgue) et Ina Lindgreen (basse & guitare) tend à nous faire perdre pied et nous projeter dans des sphères éloignées. Dès les premières écoutes, une ambiance très sixties se pose. La pop est légère, lisse, comme innocente (Noise on the line ; 100 meter Mind dash) ce qui est en contradiction avec le nom du groupe qui tenterait à nous faire penser à un obscur combo de death metal ou de pop gothique pour pré-pubère larmoyant. Mais un malaise s'installe à l'écoute de quelques titres plus dark noisy (The void et ses consonances cold wave ; Night will be dawn, au fond sonore de rituel lovecraftien). Après une seconde écoute, on sent l'influence plus ou moins latente de cette noirceur. Ceci est certainement dû à la touche de Anders Trentemøller, producteur et manipulateur électronicien de son état, qui a pris plaisir à rendre moins net, moins propre, les contours de la pop de ces demoiselles (Hey !; la noisy pop sur Josephine ; le très trip hop Timeline). En projection, un film à la croisée des chemins des landes ouest-américaines d'un Morricone et des landes oubliées, dopées à l'hémoglobine, d'un Romero. Qui de mieux que Tarantino à la caméra pour donner une cohérence à l'ensemble. Le duo de Darkness falls serait un prétendant manifeste à la mise en musique de ce projet.

  • MARDI 10 NOVEMBRE /// THE ANGELCY + MALHABILE /// AKWABA
  • Faada Freddy – Crest Jazz Vocal 2015
  • Le Cabaret Vert selon....
  • Le Bouche à Oreille #16 - Set&Match
  • Concert de The Soft Moon à l'I-Boat
  • Le Bouche à Oreille #15 - Gontard

ENVOYEZ NOUS VOS PROJETS Á :
Un Disque Un Jour
350 Chemin du Pérussier
84170 Monteux

On est qui et on fait quoi ? Un Disque Un Jour est un rendez-vous pris quotidiennement avec tous les curieux de la musique et dont le but est de faire découvrir ou redécouvrir des disques dans tous les styles et qui valent le coup d'être écoutés. L'équipe est composée actuellement de 10 personnes + quelques électrons libres et nos critères de choix sont totalement subjectifs, basés sur des goûts personnels et ne souffrent d'aucune contrainte. Pour nous suivre rendez-vous également sur facebook et twitter.

Pour nous contacter :
Programmation, chronique d'album, presse, pro & publicité : hello@undisqueunjour.com

Partenaires :