In The Mountain In The Cloud

Portugal. The Man

Pays : USA
Date de sortie : 2011
Label : Atlantic Recording Corp.
Site du groupe : www.portugaltheman.com

PopGlam Rock

Ecouter sur  | + d'infos sur  | Achetez sur

Lecteur audio Youtube indisponible !

La Chronique de Mr Blue : « Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage ». Sans doute ces premiers mots du poème de Joachim DU BELLAY ont inspiré et inspirent encore bon nombre de nos contemporains. L'idée de parcourir ces immensités, traverser des landes d'eau salées avec des compagnons d'aventures, de découvrir de nouvelles cultures, d'apprécier de nouvelles sensations, de transpirer des émotions vraies par tous les pores, de ports en ports.. ah les voyages. Sûrement dans un coin de l'esprit des quatre gars de Portland, dans l'Oregon, cette invitation aux pérégrinations les a traversé en choisissant de se dénommer "Portugal. The Man". Oregon-Portugal, une sacrée distance, de quoi investir du temps à la préparation d'albums. Six en six ans, les voyages inspirent, encore fallait-il le prouver. Et ils le font. Une preuve ? Leur dernière odyssée, « In the moutain in the cloud » est un ravissement de première. La montagne et les nuages...la terre et le ciel, nous pourrions rajouter les étoiles et le soleil, tant cet opus est stellaire et solaire dans son athmosphère. Le son, entre Pop, Hippie-rock et Glam-rock, nous fait penser qu'à défaut de sous-marin jaune, un bateau jaune fait très bien office. Le voyage commence donc aux USA et s'installe pour ne jamais les quitter dans les Seventies. « So American », modèle maitrisé de Glam rock qu'apprécierait Bowie, démontre ici que Portugal. The man est dans la filiation et non le copiage de ses illustres prédécesseurs. L'embarcation continue à voguer sur « Floating » et «You carried us », nous berçant sur des rythmes légers et entêtants. Nous subissons quelques vents plus rock sur « Got it all » et surtout « All your light », mais qu'un orage et ses éclairs déchirant le ciel de ces stries lumineuses est un spectacle magnifique sur cette chaloupe. Le mauvais grain passé, le soleil ressurgit, le bonheur aussi, quand on regarde autour de soi (Everything You see »). Ces chants chorals, la voix haut perchée, quelques fois stridente, de John Baldwin Gourley, les claviers et les cuivres subtilement arrangés ou encore l'effacée électro justement placée, s'intègre parfaitement à ces diverses ballades. Bref tangage incontrôlé et haut de coeur absents. Dernier mots, dernière encre. Porto, vous pouvez jetez maintenant votre ancre et vous endormir lors des quelques minutes du dernier titre de cet opus, « Sleep forever », puissante mélodie pop, tout en rêvant à ce périple onirique qui nous a été convié d'écouter et de vivre.

  • MARDI 10 NOVEMBRE /// THE ANGELCY + MALHABILE /// AKWABA
  • Faada Freddy – Crest Jazz Vocal 2015
  • Le Cabaret Vert selon....
  • Le Bouche à Oreille #16 - Set&Match
  • Concert de The Soft Moon à l'I-Boat
  • Le Bouche à Oreille #15 - Gontard

ENVOYEZ NOUS VOS PROJETS Á :
Un Disque Un Jour
350 Chemin du Pérussier
84170 Monteux

On est qui et on fait quoi ? Un Disque Un Jour est un rendez-vous pris quotidiennement avec tous les curieux de la musique et dont le but est de faire découvrir ou redécouvrir des disques dans tous les styles et qui valent le coup d'être écoutés. L'équipe est composée actuellement de 10 personnes + quelques électrons libres et nos critères de choix sont totalement subjectifs, basés sur des goûts personnels et ne souffrent d'aucune contrainte. Pour nous suivre rendez-vous également sur facebook et twitter.

Pour nous contacter :
Programmation, chronique d'album, presse, pro & publicité : hello@undisqueunjour.com

Partenaires :