Kiss Each Other Clean

Iron & Wine

Pays : USA
Date de sortie : 2011
Label : 4AD
Site du groupe : www.ironandwine.com

Folk

Ecouter sur  | + d'infos sur  | Achetez sur

Lecteur audio Youtube indisponible !

La Chronique de Mr Blue : Je suis tombé récemment sur un épisode d'une série britannique des années 70, « Amicalement vôtre ». Si vous ne connaissez pas, d'un je vous invite à en écouter la bande-son, et de deux, je vous en propose un résumé, en l'état qu'elle relate sur son générique le destin croisé de deux nantis, sorte de gémellité dissonante de part leur chemin de vie, et dont la rencontre augura fortunes diverses et variées. La richesse qui nous concerne présentement n'est ni sonnante ni trébuchante mais musicale et territoriale. Musicale car il sera question d'un album de Sam Bean, tête pensante d'Iron and Wine et territoriale car le chanteur de "Kiss each other clean" est l'un des folkeux les plus talentueux de la scène nord américaine. Quel est le lien avec la série susnommée ? Il est intéressant de suivre la carrière de Bean qui se calque sur celle d'un de ses contemporains, que nous avons chroniqué par ailleurs, en la personne de Sufjan Stevens. Ces deux artistes, nés au milieu des années 70, sont des géniaux touche-à-tout musicaux, prêts à toutes les expérimentations et curiosités sonores pour étendre les frontières de leur genre musical. Ces gars sont des insatiables fureteurs se nourrissant autant de la musique que d'autres arts (visuels ou écrits), preuve en est la pochette dessinée par Bean lui-même. Cela se ressent également dans l'écriture de leurs textes, à la fois complexes dans leur intention et simples dans leur discours. Le hiatus est que Stevens, le gars de l'Illinois, sera stratosphérique dans son imagerie musicale et orchestrale, tandis que l'autre, texan, est plus ancré dans sa terre et dans les histoires idoines. Iron and Wine dépeint son univers et ses influences, par petites touches solaires, et avec une palette sonore distillant des sons classic folk (Tree by the river, Half moon) ou plus jazzy (Me and Lazarus, Big burned hand). Il lui arrive d'explorer des territoires qui lui sont plus inconnus en s'essayant à l'expérimental coloré d'afro-pop (Rabbit will run). Au final, c'est sûrement dans la candeur de ses tableaux et dans l'immensité des paysages qu'il décrit que Bean exprime au mieux son talent (Walking far from home). Entre monnaie et Monnet, Iron and wine a choisi son camp. Grand bien lui fasse.

  • MARDI 10 NOVEMBRE /// THE ANGELCY + MALHABILE /// AKWABA
  • Faada Freddy – Crest Jazz Vocal 2015
  • Le Cabaret Vert selon....
  • Le Bouche à Oreille #16 - Set&Match
  • Concert de The Soft Moon à l'I-Boat
  • Le Bouche à Oreille #15 - Gontard

ENVOYEZ NOUS VOS PROJETS Á :
Un Disque Un Jour
350 Chemin du Pérussier
84170 Monteux

On est qui et on fait quoi ? Un Disque Un Jour est un rendez-vous pris quotidiennement avec tous les curieux de la musique et dont le but est de faire découvrir ou redécouvrir des disques dans tous les styles et qui valent le coup d'être écoutés. L'équipe est composée actuellement de 10 personnes + quelques électrons libres et nos critères de choix sont totalement subjectifs, basés sur des goûts personnels et ne souffrent d'aucune contrainte. Pour nous suivre rendez-vous également sur facebook et twitter.

Pour nous contacter :
Programmation, chronique d'album, presse, pro & publicité : hello@undisqueunjour.com

Partenaires :