Baby

The Detroit Cobras

Pays : USA
Date de sortie : 2005
Label : Bloodshot Records
Site du groupe : www.myspace.com/thedetroitcobras

GarageSoul

Ecouter sur  | + d'infos sur  | Achetez sur

Lecteur audio Youtube indisponible !

La Chronique de Mr Orange : Les a prioris ont la vie si dure que si on vous présente les Detroit Cobras comme un groupe de reprises formé il y'a presque vingt ans, les moins téméraires d'entre-vous passeront leur chemin, sceptiques. Si par contre je vous dis que ce groupe magnifique qui nous vient de Detroit n'est pas un banal tribute-band et qu'il reprend avec un savoir-faire hallucinant d'obscurs morceaux et des hits oubliés qui figurent parmi les meilleurs que les Etats-Unis et la Motor City aient produits, alors je pense que plus d'un se laissera tenter. Et pour cause, les Detroit Cobras ne se contentent pas de jouer à l'identique ces morceaux sortis pour la plupart entre 1955 et 1970, ils en capturent l'essence, en gardent le groove et la soul, et en livrent une interprétation garage. Si les guitares se substituent aux cuivres, elles conservent une épaisseur, une candeur et un son rauque qui permettent de ne pas trop s'éloigner de l'esprit original. Baby est le troisième album du groupe, sorti en 2005, et peut-être le plus abouti aussi. Il comprend entre autre une reprise de Gary US Bonds, avec le magnétique I Wanna Holler (But The Town's Too Small) dont les rythmes quasi-tribaux et les refrains plaintifs provoquent une fièvre tenace; une reprise des Five Royales et leur pimpant et enjoué The Real Thing, et même du Percy Sledge. Triés sur le volet et (ré) interprétés de fort belle manière, les morceaux de Baby sont quasiment tous parfaits et font naitre une attirance exclusive pour ce son, pour l'histoire musicale de cette ville et pour ce groupe qui sait faire sonner des morceaux qui datent de quarante ans. Placée très en avant, la voix puissante et suave de Rachel Nagy, une sorte d'anti-diva magnétique campant dans ses bottes, ses jeans et ses t-shirts guenilles, donne une ampleur démesurée aux possibilités de ce groupe à dimension variable qui compte parmi ses musiciens intermittents des artistes comme Greg Cartwright (Reigning Sound) ou Ko Melina (The Dirtbombs). Vos paupières sont lourdes, vous ne contrôlez plus rien. Sortez de chez vous, procurez-vous Baby ainsi que le reste de la discographie des Detroit Cobras, et écoutez-les. Vous me remercierez plus tard.

  • MARDI 10 NOVEMBRE /// THE ANGELCY + MALHABILE /// AKWABA
  • Faada Freddy – Crest Jazz Vocal 2015
  • Le Cabaret Vert selon....
  • Le Bouche à Oreille #16 - Set&Match
  • Concert de The Soft Moon à l'I-Boat
  • Le Bouche à Oreille #15 - Gontard

ENVOYEZ NOUS VOS PROJETS Á :
Un Disque Un Jour
350 Chemin du Pérussier
84170 Monteux

On est qui et on fait quoi ? Un Disque Un Jour est un rendez-vous pris quotidiennement avec tous les curieux de la musique et dont le but est de faire découvrir ou redécouvrir des disques dans tous les styles et qui valent le coup d'être écoutés. L'équipe est composée actuellement de 10 personnes + quelques électrons libres et nos critères de choix sont totalement subjectifs, basés sur des goûts personnels et ne souffrent d'aucune contrainte. Pour nous suivre rendez-vous également sur facebook et twitter.

Pour nous contacter :
Programmation, chronique d'album, presse, pro & publicité : hello@undisqueunjour.com

Partenaires :