The pirate's gospel

Alela Diane

Pays : USA
Date de sortie : 2006
Label : Holocene Music
Site du groupe : www.aleladiane.com

Folk

Ecouter sur  | + d'infos sur  | Achetez sur

Lecteur audio Youtube indisponible !

La Chronique de Mr Blue : Alela diane est née à Nevada city, comme Mariee Sioux. Ces dernières sont amies. Le sont-elles devenues sur le banc de la création musicale ou ailleurs, peu nous importe, le fait que ces deux artistes enchantent par leurs univers nous suffit. Univers apparenté, touchant le public par une folk, légèrement psyché, des plus délicates. La gémellité chez ces deux femmes est remarquable, de la même génération, au physique proche, à la sensibilité bienheureuse, Mariee sioux est considérée comme la petite soeur artistique d'Alela Diane. Il y a quelques mois nous vous présentions la plus jeune des deux qui, comme l'avait très justement souligné mon collègue, offre un album ouvert à l'émerveillement, aux préoccupations environnementales et aux incantations poétiques (http://www.undisqueunjour.com/2012-03-04.html). Aujourd'hui intéressons-nous au premier album de l'ainée, The Pirate's Gospel, sorti en 2006. Produit en famille (son père a enregistré l'album et un de ses jeunes cousins joué dans les choeurs), The Pirate's Gospel souligne une approche très épurée de la folk, celle des débuts mais avec une étonnante modernité, encore plus que chez Mariee Sioux où, ça et là, quelques instruments accompagnent. Ici les arrangements se concentrent sur une guitare et une voix. Se concentrent et non se limitent car la puissance de cet opus passe par là. N'y voyez pas qu'une interprète du coin du feu, apte à seulement rapprocher les coeurs et les corps lors d'une soirée sous la voûte étoilée. Non, Alela Diane a ce supplément d'âme, et ce supplément se décèle divinement dans sa voix, belle et d'ailleurs, capable de vous transporter au loin, d'émouvoir au centuple comme de vous mettre à nu (Oh ! My mama), ce petit plus qui rajoute de la chaleur là où le foyer n'attise plus et qui vous conte des histoires, belles et terribles, sur la vie, sur la nature, là où les livres sont restés bien rangés dans une bibliothèque. Ces récits dépouillés de tout artifice s'accompagnent de l'essentiel pour se sublimer, de choeur d'enfants, naïfs, sur Pieces of string, d'une amie, Mariee Sioux (la boucle est bouclée) sur Riffle, de légers sifflements prompt à l'invitation sur Foreign tongue, d'onomatopées enfantines sur Clickity clack. Ces récits et cette voix pour nous rappeler que la tendresse, la reconnaissance de la beauté qui nous entoure, l'acceptation des joies simples ne doivent pas rester dans la malle aux souvenirs, associées à notre jeunesse, mais qu'elles ont encore toute leur place aujourd'hui et demain. Laissez vous vous en convaincre.

  • MARDI 10 NOVEMBRE /// THE ANGELCY + MALHABILE /// AKWABA
  • Faada Freddy – Crest Jazz Vocal 2015
  • Le Cabaret Vert selon....
  • Le Bouche à Oreille #16 - Set&Match
  • Concert de The Soft Moon à l'I-Boat
  • Le Bouche à Oreille #15 - Gontard

ENVOYEZ NOUS VOS PROJETS Á :
Un Disque Un Jour
350 Chemin du Pérussier
84170 Monteux

On est qui et on fait quoi ? Un Disque Un Jour est un rendez-vous pris quotidiennement avec tous les curieux de la musique et dont le but est de faire découvrir ou redécouvrir des disques dans tous les styles et qui valent le coup d'être écoutés. L'équipe est composée actuellement de 10 personnes + quelques électrons libres et nos critères de choix sont totalement subjectifs, basés sur des goûts personnels et ne souffrent d'aucune contrainte. Pour nous suivre rendez-vous également sur facebook et twitter.

Pour nous contacter :
Programmation, chronique d'album, presse, pro & publicité : hello@undisqueunjour.com

Partenaires :