Brotherocean

Syd matters

Pays : France
Date de sortie : 2010
Label : Because Music
Site du groupe : www.sydmatters.com

FolkFolk ÉthéréePop

Ecouter sur  | + d'infos sur  | Achetez sur

Lecteur audio Youtube indisponible !

La Chronique de Mr Blue : L'autre jour je discutais avec des amis sur leur choix de super pouvoir qu'ils auraient aimé arborer. On se doit de toujours garder une âme candide, cocon salvateur et rassurant s'il en est. Alors on se remémore notre enfance, quid de notre envie d'invulnérabilité, quid de celle de voler au dessus de toute chose, quid de l'invisibilité pour...bref. M'est venu alors une curieuse envie. Le pouvoir de rêver à tout moment. Le rêve nous appartient, il est protéiforme et à chaque soubresaut de la vie, il opère comme un baume. Mais voilà cela ne se peut. Ou indirectement. Il existe des déclencheurs à onirisme. Les oeuvres, de la Nature ou suscitées par l'homme, picturales, théâtralisées...composées. Certaines musiques par leur approche et leur sensibilité peuvent aisément vous faire passer de l'autre côté du miroir, vous plongeant dans un univers où la réalité est modelée pour ne transparaitre que dans un état vaporeux, léger et cotonneux. Cette jubilation immatérielle nous la retrouvons avec Syd Matters depuis 2003. La bande de Jonathan Morali, entre une BO et quatre albums, dont le dernier, Brotherocean, est présenté ce jour, a toujours su délivrer un message poétique, sachant vous apaiser autant que vous envoler sur des sonorités tantôt folk, tantôt pop. Ainsi après un dernier album plus acoustique sorti en 2008 (Ghost day), Brotherocean s'autorise quelques digressions électriques et instrumentales, grande caisse par ici, cuivre par là, trouvailles sonores et touches réverbérantes limpides (Wolfmother), insufflant une atmosphère que l'on pourrait qualifier de joyeuse, en tout cas de lumineuse. Les comparses de Morali se rajoutant agréablement sur de nombreux titres à la voix toujours aussi délicate et poignante de ce dernier (We are invisible, Lost), l'album tangue sur les flux et reflux de la vie, compagnons nous invitant dans leur périple, aquatique par les titres traversées (River sister, I might float) mais également aérien par les sensations parcourues (A robbery, Rest). Oui Brotherocean est un album entre mer et ciel. Si les textes sont emprunts de références littéraires (pensez à La mer de John Banville), la musicalité simple, sans maniérisme et encombrement inutile, nous embarque...la tête dans les nuages tout le long de ce livre musicale (ne pas louper à cet égard la piste cachée). A la fin, vous fermerez ce récit au long cours, mais les notes vous resteront en mémoire et, nonchalamment, votre seule préoccupation sera de divaguer, la tête dans les étoiles.

  • MARDI 10 NOVEMBRE /// THE ANGELCY + MALHABILE /// AKWABA
  • Faada Freddy – Crest Jazz Vocal 2015
  • Le Cabaret Vert selon....
  • Le Bouche à Oreille #16 - Set&Match
  • Concert de The Soft Moon à l'I-Boat
  • Le Bouche à Oreille #15 - Gontard

ENVOYEZ NOUS VOS PROJETS Á :
Un Disque Un Jour
350 Chemin du Pérussier
84170 Monteux

On est qui et on fait quoi ? Un Disque Un Jour est un rendez-vous pris quotidiennement avec tous les curieux de la musique et dont le but est de faire découvrir ou redécouvrir des disques dans tous les styles et qui valent le coup d'être écoutés. L'équipe est composée actuellement de 10 personnes + quelques électrons libres et nos critères de choix sont totalement subjectifs, basés sur des goûts personnels et ne souffrent d'aucune contrainte. Pour nous suivre rendez-vous également sur facebook et twitter.

Pour nous contacter :
Programmation, chronique d'album, presse, pro & publicité : hello@undisqueunjour.com

Partenaires :