Self Decapitation

Delaney Davidson

Pays : Suisse / Nouvelle-Zélande
Date de sortie : 2010
Label : Voodoo Rhythm
Site du groupe : www.delaneydavidson.com/

BluesFanfare

Ecouter sur  | + d'infos sur  | Achetez sur

Lecteur audio Youtube indisponible !

La Chronique de Mr Orange : Muni d'une valise, d'une guitare et certainement d'un sac de marin, le néo-zélandais Delaney Davidson et son Ghost Orchestra parcourent l'Europe et le monde. Il pose son barda sur les planches d'une salle, d'un théâtre ou d'un bar, joue du blues et de la folk, et s'en va conter des histoires d'amours brisés, des histoires de mecs qui parcourent l'Europe et le Monde avec des histoires à raconter. L'ensemble est sobre, bien foutu et carrément sombre malgré des envolées de bal de village. Ses deux premiers albums l'étaient, et Self Decapitation l'est d'autant plus que ce loner véritable s'est particulièrement bien entouré, les amis de la maison Voodoo Rhythm from Switzerland, le vénérable Beat-Man en tête, viennent poser guitares et batteries sur les morceaux déjà excellent de Mister Delaney. Le petit plus sur ce disque c'est sans doute la présence ponctuelle de la Fanfare Kalashnikov « prêtée » pour l'occasion et qui détonne immédiatement : Around The World ou I Slept Late en sont les illustrations parfaites, de même que In The Pines, la reprise de Leadbelly ou Back In Hell, l'excellente murder ballad du sus-cité Reverend Beat-Man, qui constitue un des points d'orgue de ce disque génial. Le ton lugubre rappelle les Dead Brothers, dont Delaney Davidson est un proche collaborateur, autant qu'un gospel blues du Mississippi chargé de nostalgie salvatrice. La liberté de ton de ce mec inspiré lui vaut une solide réputation de compositeur. L'humour et le second degré de ses paroles sont le pendant parfait de quelques morceaux chaloupés au jeu de guitare proche d'un jazz manouche que l'on n'a pas forcément l'habitude d'entendre. La qualité de l'artiste n'est qu'une demi-surprise, mais rappelons quand même que votre hôte Mr O' est un suiveur convaincu, un apôtre dévoué du label suisse qui abrite des artistes de tout premier choix dans un style folk blues gospel trash à orientation rockabilly waltz. Rien que ca! Il semblerait que tout soit dit mais la chronique serait inutile si vous ne preniez pas quelques minutes pour écouter cet album qui n'en finit plus de tourner chez nous.

  • MARDI 10 NOVEMBRE /// THE ANGELCY + MALHABILE /// AKWABA
  • Faada Freddy – Crest Jazz Vocal 2015
  • Le Cabaret Vert selon....
  • Le Bouche à Oreille #16 - Set&Match
  • Concert de The Soft Moon à l'I-Boat
  • Le Bouche à Oreille #15 - Gontard

ENVOYEZ NOUS VOS PROJETS Á :
Un Disque Un Jour
350 Chemin du Pérussier
84170 Monteux

On est qui et on fait quoi ? Un Disque Un Jour est un rendez-vous pris quotidiennement avec tous les curieux de la musique et dont le but est de faire découvrir ou redécouvrir des disques dans tous les styles et qui valent le coup d'être écoutés. L'équipe est composée actuellement de 10 personnes + quelques électrons libres et nos critères de choix sont totalement subjectifs, basés sur des goûts personnels et ne souffrent d'aucune contrainte. Pour nous suivre rendez-vous également sur facebook et twitter.

Pour nous contacter :
Programmation, chronique d'album, presse, pro & publicité : hello@undisqueunjour.com

Partenaires :