Rococo Stadium

Dunst!

Pays : France
Date de sortie : 2012
Label : 2000 Records / Rock Machine / Idol
Site du groupe : www.dunst.fr

Electro PopKrautrockProgressifRock Psychédélique

Ecouter sur

Lecteur audio Youtube indisponible !

La Chronique de Mr Blue : Amis ufologues d'Un Disque Un Jour, le son du jour est pour vous, amis cinéphiles d'Un Disque Un Jour, passez votre chemin. Non, aujourd'hui nous ne présenterons pas une énième tentative-souvent avortée-d'une actrice qui ne se suffit pas à elle-même et qui, sous couvert d'une plastique, s'essaye à d'autres champs artistiques, sans l'ombre d'un chant adéquate dans notre cas. Non, aujourd'hui nous ne parlerons pas de Kirsten Dunst, mais de Dunst ! (ne pas oublier le point d'exclamation). Passionnés d'OVNI donc, laissez moi vous présenter une émanation de votre passe temps favori, j'ai nommé les OMNI ou Objet Musical Non Identifié. Et là où l'incroyable pourrait se produire dans le ciel, au hasard de vos errances, ce dernier se manifeste en la présence des fils illégitimes de Ian Curtis, David Bowie... et Marc Bolan, percutant nos écoutilles dans un rush épileptico-électro-glamesque de 13 chansons nommés Rococo Stadium. Dunst !, groupe "à géométrie variable composé de quatre membres sympas"  comme ils se plaisent à le dire, nous vient de Toulouse. Leur musique, n'est assurément pas « sympa », tant elle tend vers d'autres sphères plus grandiloquentes et progressives. On y retrouve la névrose épileptique de Joy division, non dans la danse de son interprète (quoique je demande à voir), mais dans la voix, urgente et froide, et dans le son, utilisant boucle et claviers à s'en perdre les neurones et à se perdre en mouvements incontrôlés sur le dance floor (If you dare ; 2'47 Paranoia). Cette filiation au mouvement New wave se retrouvent sur d'autres titres (Peepin Tom ; When the night), mais cela limiterait les influences et les envies du groupe. Les bidouillages informatiques, les recherches tout en réverbérations et en nappes successives font tout aussi bien penser au Krautrock des années 70 (Can you hear me agent Cooper ; Rococo stadium) tandis que le rendu emphatique et débridé (ais-je dis sexuel?) fait un appel du pied au Glam rock des T-rex de Bolan (When the sun falls asleep). et si on se fixe sur cette décennie, comment ne pas entendre des accointances avec le Bowie du début (Last day ; Dream), la voix à la fois plus chaude et sensuelle dans cette exercice rajoutant à la similitude. Dunst ! est difficilement classable, est-ce un mal ? Je ne m'en convaincs pas. Ces gars d'ici sont d'ailleurs et, sous peine de perdre tempérance et mental, je ne vous conseille pas d'écouter cette pop psyché, perchée entre Mars et Mercure, variant entre Cold introspective et frénésie musicale, sur une route désertique lors d'une froide nuit d'été, vous risqueriez de faire de drôles de rencontres !

  • MARDI 10 NOVEMBRE /// THE ANGELCY + MALHABILE /// AKWABA
  • Faada Freddy – Crest Jazz Vocal 2015
  • Le Cabaret Vert selon....
  • Le Bouche à Oreille #16 - Set&Match
  • Concert de The Soft Moon à l'I-Boat
  • Le Bouche à Oreille #15 - Gontard

ENVOYEZ NOUS VOS PROJETS Á :
Un Disque Un Jour
350 Chemin du Pérussier
84170 Monteux

On est qui et on fait quoi ? Un Disque Un Jour est un rendez-vous pris quotidiennement avec tous les curieux de la musique et dont le but est de faire découvrir ou redécouvrir des disques dans tous les styles et qui valent le coup d'être écoutés. L'équipe est composée actuellement de 10 personnes + quelques électrons libres et nos critères de choix sont totalement subjectifs, basés sur des goûts personnels et ne souffrent d'aucune contrainte. Pour nous suivre rendez-vous également sur facebook et twitter.

Pour nous contacter :
Programmation, chronique d'album, presse, pro & publicité : hello@undisqueunjour.com

Partenaires :