Distance

Mathis Haug

Pays : Allemagne / France
Date de sortie : 2013
Label : Dixiefrog Records
Site du groupe : www.mathishaug.com

Blues

Ecouter sur  | + d'infos sur  | Achetez sur

Lecteur audio Youtube indisponible !

La Chronique de Mr Blue : La géographie n'a plus de raison d'être, les frontières ne sont plus tangibles à la lumière de l'art. Métissages, échanges et influences font et défont les épicentres, les terreaux. Encore plus maintenant, Internet est passé par là, une certaine désinvolture aussi. Respectons les ainés mais affranchissons-nous des codes, du je-suis-ici alors je-joue-cela. La musique est un agrégat d'influences et de découvertes, d'autant plus pour qui possède l'esprit ou les pieds vagabonds. Europe pour les pieds et son histoire, États-Unis pour les notes et son Histoire, Mathis Haug rentre aisément dans cette catégorie. Un troubadour version 2.0, période bleue. Le blues car cette musique le suit ou alors est-ce lui qui l'a percutée depuis bien longtemps. Connu notamment avec ses potes de Mathematics, puis reconnu sur son premier album solo, Playing my dues, Mathis Haug nous revient avec un album de 12 titres, Distance. Cette distance, qu'elle soit temporelle ou métrique, il s'en abstient, vu qu'il traverse le blues sur ses décennies et ses territoires. Pour l'accompagner dans ce voyage, si loin, si proche, de fins limiers et leurs nombreux instruments. D'abord Jean-jacques Milteau, producteur de l'album et grand harmoniciste, mais aussi Stephan Notari (percussions, guitare acoustique, piano), Benoit Rapetti (basse, contrebasse), Celine Bonacina (saxophone) et Mike Lattrell (tuba, mandoline, orgue). Authenticité et sincérité dans le jeu et les mots, dans les notes et la voix, on traverse les plaines du sud (Sad and lonesome day blues) jusqu'au nord et les paysages de Neil Young (Poodle dog), les bayous de Dr John (Cannibal dancer) jusqu'aux églises de Chicago (Is Jesus on my side). Et sa musique s'échappe des règles, comme sa voix échappe un léger timbre broussailleux, c'est aussi en cela que Distance est authentique et donc singulier. D'abord le timbre de Mathis s'accorde quelques écarts, tutoyant les aigus dans un univers loufoque à la Tom Waits (The clown) et la douceur dans une pop-fleurette (Song for my brunette), ensuite les musiciens et leur extension s'invitent élégamment dans des contrées qui ne sont pas les leurs, le saxo langoureux dans un blues sanguin (Hearthbreaker), une rythmique jazzy dans un morceau vivifiant (Wise advice), l'harmonica et le tuba dans un morceau Gospel. Les kilomètres s'enchainent dans ce vaste pays, Mathis Haug nous apprend à les avaler avec une certaine délectation.

  • MARDI 10 NOVEMBRE /// THE ANGELCY + MALHABILE /// AKWABA
  • Faada Freddy – Crest Jazz Vocal 2015
  • Le Cabaret Vert selon....
  • Le Bouche à Oreille #16 - Set&Match
  • Concert de The Soft Moon à l'I-Boat
  • Le Bouche à Oreille #15 - Gontard

ENVOYEZ NOUS VOS PROJETS Á :
Un Disque Un Jour
350 Chemin du Pérussier
84170 Monteux

On est qui et on fait quoi ? Un Disque Un Jour est un rendez-vous pris quotidiennement avec tous les curieux de la musique et dont le but est de faire découvrir ou redécouvrir des disques dans tous les styles et qui valent le coup d'être écoutés. L'équipe est composée actuellement de 10 personnes + quelques électrons libres et nos critères de choix sont totalement subjectifs, basés sur des goûts personnels et ne souffrent d'aucune contrainte. Pour nous suivre rendez-vous également sur facebook et twitter.

Pour nous contacter :
Programmation, chronique d'album, presse, pro & publicité : hello@undisqueunjour.com

Partenaires :