I Put a Spell on You

Screamin' Jay Hawkins

Pays : USA
Date de sortie : 1977
Label : Versatile

BluesRythm'n'blues

Ecouter sur  | + d'infos sur  | Achetez sur

Lecteur audio Youtube indisponible !

La Chronique de Mr Moka : Y'a-t-il eu chanteur autant hors du commun que Screamin' Jay Hawkins le bien nommé (mais mon sens de la déduction me suggère que c'est un pseudonyme)? Peut-être, mais alors pas beaucoup. Il enregistre ses premiers titres de blues, le pur et le vrai venu des entrailles du Sud des Etats-Unis, dès les années 1950. Orphelin, il est recueilli par des Indiens Blackfoots. Il s'engage dans le Pacifique en 1945, en revient, sera champion national de boxe amateur. Puis la musique. En 1956, il est saoul dans un studio, pour ce qui n'était pas une séance d'enregistrement mais un « spell_0'>picnic », selon les désirs de son producteur. Il en sort « I put a spell on you », et ses hurlements, grognements, rugissements. En un instant elle est autant un repoussoir pour l'époque puritaine américaine, qu'un tube planétaire qu'on écoute avec les yeux excités par le scandale et la transgression, dans nombre de chambres adolescentes. C'est le cas de beaucoup de musiciens noirs de l'époque, et si les petits blancs américains se sont mis à aimer la musique noire des années 1950 (avant que le Civil Right Act n'abolisse la ségrégation légale en 1964), c'est aussi grâce à Little Richard, Chuck Berry, et Screamin' Jay. « I put a spell on you » c'est donc le grand Jay, et non Nina Simone, Creedence Clearwater Revival ou autres. Il cultivera tout au long de sa carrière un rôle de clown rockeur, avec des capes de vampires, des cannes, des cercueils, des chansons aussi truculentes que d'un goût hasardeux (« Constipation blues » qu'on a préféré vous épargner pour cette fois-ci), et même des gros mots ! Et oui. Il s'éteint en 2000 après avoir passé la fin de sa vie en région parisienne et enregistré un dernier superbe album en 1998 (« At Last »), qu'on vous invite à écouter ainsi que tous les autres. Un grand et un vrai humaniste ce Jay, et un homme plus fin que ne le laissent croire ses exubérances. « Je suis venu au monde noir, nu et laid. Et quoi que je fasse ici, le voyage est court. Je quitterai ce monde noir, nu et laid. Voilà pourquoi je profite de la vie ».

  • MARDI 10 NOVEMBRE /// THE ANGELCY + MALHABILE /// AKWABA
  • Faada Freddy – Crest Jazz Vocal 2015
  • Le Cabaret Vert selon....
  • Le Bouche à Oreille #16 - Set&Match
  • Concert de The Soft Moon à l'I-Boat
  • Le Bouche à Oreille #15 - Gontard

ENVOYEZ NOUS VOS PROJETS Á :
Un Disque Un Jour
350 Chemin du Pérussier
84170 Monteux

On est qui et on fait quoi ? Un Disque Un Jour est un rendez-vous pris quotidiennement avec tous les curieux de la musique et dont le but est de faire découvrir ou redécouvrir des disques dans tous les styles et qui valent le coup d'être écoutés. L'équipe est composée actuellement de 10 personnes + quelques électrons libres et nos critères de choix sont totalement subjectifs, basés sur des goûts personnels et ne souffrent d'aucune contrainte. Pour nous suivre rendez-vous également sur facebook et twitter.

Pour nous contacter :
Programmation, chronique d'album, presse, pro & publicité : hello@undisqueunjour.com

Partenaires :